Erick Roos : « Cette crise nous conforte dans les choix stratégiques que nous avons fait pour nos filières »

Nous poursuivons notre grand tour d’horizon des acteurs de notre filière qui font face à la crise du Covid-19. Après Patricia Couderc (Boulangerie de la Tour à Paris), Louis-Marie Bellot (Bellot Minoteries), Stéphane Bravais (METRO France), Eric Kayser (Maison Kayser), Matthieu Labbé (FEB), Marie-Odile Fondeur (SIRHA et EUROPAIN), et Apollonia Poilâne, nous échangeons cette semaine avec Erick Roos, Directeur Général de Moulins Soufflet.

Comment analysez-vous la situation exceptionnelle que notre secteur a connu pendant cette période de crise liée à la Covid-19 ?

A date, plus de 90 % des débouchés du secteur de la meunerie ont subi une baisse d’activité liée à la crise COVID-19 : depuis la 3ème semaine (30 mars/3 avril) la production a enregistré une baisse sur l’ensemble des volumes confirmant la chute des ventes de farines en boulangerie artisanale (de 25 à 50 % selon les moulins) et en boulangerie industrielle (de 20 à 30 % selon les moulins). Dans ce contexte, Moulins Soufflet a maintenu la qualité de service pour ses clients grâce à une forte mobilisation de ses équipes, en production, logistique, et services commerciaux. Je les remercie ici chaleureusement pour leur engagement. Les ventes de nos clients se sont orientées principalement vers le pain ce qui a fortement perturbé leurs organisations de travail et leur équilibres financiers. Dans ce contexte exceptionnel et dans des conditions ardues surtout en début de confinement, nos clients artisans boulangers ont fait des miracles pour répondre à la demande des consommateurs. Ils contribuent ainsi au maintien de la chaîne alimentaire du pays.

Quelles ont été vos premières décisions face à cette crise inédite ?

Au sein de l’entreprise nous avons mis en place les dispositifs destinés à préserver la santé de nos collaborateurs, clients et prestataires, à lutter contre la propagation du virus, et à assurer la continuité des activités. Nous avons ainsi notamment mis en place le télétravail là où c’était possible, adapté les postes de réception des chauffeurs, réalisé des prises de températures aux prises de poste et sortie. Nous nous sommes attachés à contribuer ainsi à l’effort national pour alimenter la population. Pour les clients, les équipes de Moulins Soufflet se sont mobilisées pour leur apporter des solutions afin de les aider à rassurer les consommateurs et à maintenir leur activité. Nous avons ainsi créé de nouveaux étuis longs pour protéger les produits issus des fournils afin de rassurer les consommateurs, proposé des offres de nos fournisseurs afin de protéger le personnel de nos clients en boutique par un plexiglass, offert nos solutions digitales “maboulangerie.com” de click & collect jusqu’en juin pour faciliter les achats en boutique dans des conditions rassurantes pour les consommateurs. Par ailleurs nous avons communiqué à nos clients toutes les décisions gouvernementales leur permettant de prendre des décisions liées à l’emploi et à la trésorerie de leur entreprise.

Comment analysez-vous la reprise de l’activité ?

Moulins Soufflet se conforme aux dispositifs des pouvoirs public. Le déconfinement est donc très progressif et partiel. Nous mettons en place des mesures complémentaires de prévention et de lutte contre la propagation du virus pour continuer à préserver la santé de nos collaborateurs. Il convient de faire preuve de patience et de persévérance, car la lutte contre le Covid19 continue.

Quels sont, pour vous, les principaux enseignements et les conséquences d’une telle crise mondiale sur tout le secteur ?

Cette crise nous conforte dans les choix stratégiques que nous avons fait pour nos filières en France, afin de proposer des produits sains, réguliers et qui rassurent les consommateurs. Le renforcement des filières est facteur de création de valeur également pour nos clients, c’est un élément de différenciation sur les filières responsables sans traitement après récolte avec Baguepi Farine Responsable, et l’offre Bio Origine France, ainsi que la nouvelle gamme “Farines de nos Régions”, où nous privilégions les circuits d’approvisionnements les plus courts : 80 % des blés utilisés proviennent de moins de 85 km de nos moulins. Pour Moulins Soufflet, ce duo qualité-proximité qui correspond à une vision partagée par ses clients artisans boulangers est primordiale… tout en régalant les consommateurs !